Qui es-tu et d’où viens-tu Saint Nicolas ?

La semaine dernière on vous disait tout sur le Père Noël ! Et le 6 décembre c’est la saint Nicolas, alors vous l’aurez tous compris… on va tout vous raconter sur ce saint homme. Qui est-il ? Pourquoi et où le le célèbre t-on ? Quelle est sa mission ?

Qui est saint Nicolas ?
Résultat de recherche d'images pour "saint Nicolasde Myre" Au IIIe siècle au sud de la Turquie, l’évêque Nicolas de Myre est un homme bienveillant et généreux. Après sa mort le 6 décembre, de nombreux miracles ont commencé à lui être attribués et il devient alors le Saint patron des enfants.

Il est vénéré en Allemagne à partir du Xe siècle puis en Autriche, Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse… Chaque année, durant la nuit du 5 au 6 décembre, il descend du ciel et entre dans les maisons par les cheminées pour distribuer des friandises aux enfants sages : des pommes, des fruits secs, des chocolats et surtout des pains d’épices à son effigie.

La tradition est encore très présente dans l’Est de la France. On l’appelle le patron de la Lorraine et des Lorrains. En France, il est fêté dans les Flandres, en Alsace, en Champagne et en Franche-Comté. Si le mythe est aussi présent dans l’Est de la France, c’est à cause de la bataille de Nancy : René II, duc de Lorraine, affronte en 1477 l’armée de Charles le Téméraire. Il place ses troupes sous la protection du saint et triomphe. Depuis cette victoire, saint Nicolas devient le saint patron de la Lorraine.

Pour vivre les fêtes de saint Nicolas pourquoi ne pas vous rendre dans l’Est de la France où de nombreuses festivités sont organisées à cette occasion ? Pour tout savoir c’est ici.

Que raconte la légende ?
La légende de Saint Nicolas raconte que, dans la région Lorraine,  l’hiver approchant, trois enfants, partis glaner dans les champs, se perdirent sur le chemin du retour. Attirés par la lumière d’une maison, ils s’approchèrent et frappèrent à la porte. L’homme qui leur ouvrit, Pierre Lenoir, boucher de son état, les accueille pour la nuit et sitôt les enfants entrés, il les tua et les coupa en petits morceaux, pour finalement les mettre dans son saloir afin d’en faire du petit salé. Saint Nicolas, chevauchant son âne, vint à passer par là et frappa à son tour à la porte du boucher. L’homme, n’osant pas rejeter un évêque, le convia à dîner. Son invité lui demandant du petit salé, le boucher comprit qu’il était découvert et avoua tout. Le saint homme étendit alors trois doigts au-dessus du tonneau de petit salé, reconstituant et ressuscitant ainsi les trois enfants.

Et le Père Fouettard ?
Lors de ses visites, Saint-Nicolas est accompagné de Père Fouettard vêtu de noir, portant des grandes bottes et un long manteau, chargé de punir les enfant turbulents. Les quelques cadeaux qu’ils distribuent sont peu ragoûtants : du charbon, de la moutarde, des pommes de terre, des betteraves ou des oignons. Mais la visite du Père Fouettard reste une menace lointaine, encore plus aujourd’hui qu’autrefois, car les enfants savent généralement se faire pardonner leurs petites bêtises juste à temps pour la Saint Nicolas 🙂 !

Saint Nicolas, l’ancêtre du Père Noël
La coutume existe aussi aux Etats-Unis : avec l’arrivée massive des émigrés Hollandais au XVIIe siècle, le pays fut marqué par les traditions néerlandaises et Sinter Klaas devint rapidement Santa Claus. Pour mieux coller avec les coutumes protestantes, cette fête des enfants fut rapprochée de la fête de l’enfant Jésus, c’est à dire Noël. C’est ainsi que la tournée de Santa Claus fut déplacée au 24 décembre.

Et c’est ainsi qu’on commença alors à l’appeler… Père Noël et que disparut le vilain Père Fouettard. Pour tout savoir à propos de cette transformation, lisez notre article consacré aux origines du Père Noël.

Et comme toute occasion est bonne pour manger des friandises comme cadeaux de Noël personnalisés… Amikado a pensé à vous.

Quitterie

 

Be Sociable, Share!