Nous contacterUne question ? Frais de port offerts dès 60 € d'achats* voir les conditions Mon compte Connexion Créer mon compte Suivre ma commande Suivre ma commande

Menu
0 Mon panier
0
Mon panier
0 €aucun cadeau
  1. Accueil
  2. Cadeau de Noël
  3. Guide Noël
  4. Histoire et traditions de Noël
  5. Origines de Saint Nicolas

Les origines de Saint Nicolas

Les origines de Saint Nicolas

Les croyances d’enfant aujourd’hui sur Saint Nicolas

 

Saint Nicolas et le père Fouetard

Quand vous étiez petit(e), vous aviez pour habitude d’adopter le comportement le plus sage à l’approche de Noël pour recevoir un millier de cadeaux de la part du fameux Papa-Noël, et de déposer des petits délices aux pieds de votre cheminée ou au pas de votre porte d’entrée pour donner des forces au Père Noël pendant sa tournée. Toutes ces petites traditions propres à la fête de Noël ont rythmé et nourri votre enfance de plein d’histoires merveilleuses, mais saviez-vous d’où viennent-elles réellement ?

 

Beaucoup de croyances relatives à la fête de Noël sont racontées aux enfants dès leur plus jeune âge. La majorité d’entre elles trouvent leur genèse en la fameuse histoire du Saint Nicolas de Myre présenté comme le protecteur des enfants. Aujourd’hui, les enfants le reconnaissent surtout sous le nom et la représentation du Père-Noël et croient généralement en son existence. Plus concrètement, celui-ci est au même titre que Saint Nicolas, dépeint par les parents et grands-parents comme étant celui en charge de la distribution de cadeaux à destination des enfants ayant fait preuve de sagesse et ayant été exemplaires tout au long de l’année.

A contrario, il leur est raconté qu’ils seront punis durant le mois de décembre pour leur mauvais comportement par le Père Fouettard, fidèle mais craint compagnon de Saint Nicolas, et ne recevront par conséquent aucun cadeau de Noël.

 

Par la suite, beaucoup de mythes ont proliféré concernant l’histoire du Père-Noël à l’image de celui diffusé par l’écrivain Georges P. Webster, en 1886, qui racontait que le Père-Noël vivait au Pôle Nord en compagnie de ses rennes, de la Mère-Noël et de ses petits lutins chargés de la fabrication des cadeaux de Noël devant être distribués par la suite aux enfants sages du monde entier durant la nuit du 24 au 25 décembre.

En 1823, il était aussi raconté par Clément Clarke Moore, au travers de son texte « La visite de Saint Nicolas », que le Père-Noël ainsi que ses lutins de Noël passaient par la cheminée de chaque maison pour pouvoir déposer les fameux cadeaux aux pieds du sapin de Noël. Il était aussi raconté que ces derniers avaient pour coutume de voyager dans le ciel grâce au traîneau du Père-Noël tiré par ses neuf rennes.

Ces images continuent d’ailleurs d’alimenter les croyances des enfants concernant les traditions de Noël, lesquels ont pour habitude de laisser clémentines, biscuits, verre de lait devant la cheminée ou sur le palier de leur porte d’entrée de sorte à donner de la force et de l’énergie au Père-Noël ainsi qu’aux petits lutins pour que ces derniers puissent poursuivre aisément leur voyage tout en étant revigorés d’énergie.

 

En savoir plus sur Saint Nicolas

 

Cadeaux de Saint Nicolas

La fête de Noël approche à grands pas et petits comme grands s’impatientent à l’idée de se régaler autour d’un dîner gourmand et d’ouvrir les tas de cadeaux déposés sous le sapin de Noël. Mais en attendant l’arrivée de ce moment, pourquoi ne pas s’intéresser à la figure emblématique de Saint Nicolas, également connu sous le nom de Nicolas de Myre, pour en apprendre davantage sur celui qui a véritablement inspiré la construction du personnage du Père-Noël, et qui est par ailleurs perçu comme étant son ancêtre ?   

 

Origines de Saint Nicolas

 

Nicolas de Myre est un célèbre personnage dans l’histoire du Christianisme, datant du 4ème siècle après J.-C. Celui-ci était en effet un évêque d’Asie Mineure correspondant aujourd’hui à la Turquie actuelle. Il serait né vers l’an 250 et se serait éteint un 6 décembre entre l’an 329 et l’an 350. Sa réputation auprès des siens comme auprès de ses fidèles est telle qu’il a été et continue d’être sujet à un culte lui étant dédié.

En effet, depuis son plus jeune âge, Saint Nicolas n’a cessé d’être un modèle d’exemple pour tous dès lors que celui-ci aurait consacré l’entière partie de son héritage familial aux bonnes œuvres, aurait donné du cœur à son travail et se serait limité à un repas par journée en soutien aux personnes démunies. Puis compte tenu de sa personnalité inspirante, sa figure et son histoire ont par la suite été transportées jusqu’en Occident à partir de 1087.

Saint Nicolas parvient alors à s’imposer dans les différents pays et cultures occidentaux en donnant son nom à de nombreux pays, tsars et rois. De plus, plusieurs églises de l’époque lui étaient par la même dédiées. Ainsi, un véritable culte était fait autour de ce personnage chrétien notamment en Italie, en Belgique, en Allemagne, en Suède, en Suisse, en Angleterre ou encore dans l’est de la France. Fort de son succès en Europe, la figure de Saint Nicolas s’est par la suite, et plus précisément au 17ème siècle, répandue et transformée aux États-Unis pour ainsi devenir le Père-Noël qu’on connaît aujourd’hui et qui revêt par ailleurs les mêmes attributs que le Saint Nicolas.

Nicolas de Myre a été considérablement popularisé sur ce territoire à tel point que de nombreuses entreprises s’en soient également inspiré pour des usages commerciaux. En effet, l’une des particularités de Saint Nicolas, et qu’il a par la même transmis au personnage du Père-Noël, c’est sa bonté, son altruisme et sa convivialité.    

 

Légendes concernant Nicolas de Myre

 

Au fil des siècles, beaucoup de légendes ont proliféré concernant l’histoire exemplaire et remarquable de Saint Nicolas, mettant en avant un personnage plein de bonté et de compassion envers les pauvres et les enfants. En effet, l’ancêtre du Père-Noël serait d’abord dépeint comme un protecteur des enfants.

Cette image a d’ailleurs toujours été fortement partagée et intériorisée dans la région de la Lorraine comme dans beaucoup d’autres régions d'Occident. Ce mythe le concernant trouverait sa genèse dans le fait que Nicolas de Myre aurait sauvé la vie de trois enfants, lesquels avaient été découpés par un boucher mais qui auraient été ressuscités par la suite grâce à l’évêque, faisant ainsi de lui le père de la nativité.

Son côté protecteur à l’égard des enfants est davantage mis en lumière compte tenu du fait que celui-ci est également réputé pour récompenser les enfants sages avec des cadeaux, durant la journée du 6 décembre de chaque année, tout comme le fait désormais le Père-Noël le jour de Noël.

Néanmoins, la légende raconte que Saint Nicolas enverrait son compagnon le Père Fouettard pour punir les enfants ayant adopté de mauvais comportements tout au long l’année.

Par ailleurs, l’ancêtre du Père-Noël est également considéré en Lorraine comme le protecteur des filles à marier ainsi que des prisonniers. En effet, celui-ci aurait été l’auteur d’autres miracles mettant en lumière la trinité, à l’instar du sauvetage de trois marins grecs, de trois officiers romains ainsi que de trois jeunes vierges. Au sujet du dernier cas, celui-ci aurait selon certains dires offert trois dots à un pauvre, lesquelles ont été déposées dans des chaussettes mises à sécher, pour que celui-ci puisse faire marier ses trois jeunes filles et leur éviter la prostitution.

Cette légende est d’ailleurs mise en exergue par le fait que Saint Nicolas est souvent représenté avec un livre ainsi que trois boules d’or faisant référence aux trois dots. Par ailleurs, cela permet également de mettre en évidence les origines de la traditionnelle chaussette de Noël qui provient ainsi de l’histoire du grand Saint Nicolas.   

 

Célébration de Saint Nicolas

 

La Saint Nicolas est traditionnellement célébrée le 6 décembre de chaque année dès lors que ce jour fait référence à la date de mort de l’évêque d’Asie mineure. A l’époque, cette journée était dédiée au culte du personnage chrétien durant laquelle étaient également distribués des présents aux enfants.

D’un pays à un autre, le nom de cette fête est sujette à des divergences : elle est en effet connue sous le nom de Sinter Klaas en Hollande, de Santa Claus en Amérique ou encore de Santa Klaus en Allemagne. En revanche, la fête dédiée au culte de Saint Nicolas se voit délaissée par certaines cultures à l’image de la culture anglaise qui l’abandonne à partir de 1850 afin de privilégier la fête de Noël.

La proximité entre la date de la Saint Nicolas et celle de Noël est telle que de plus en plus de pays ont fait le choix de reporter progressivement la distribution et l’ouverture des cadeaux par les enfants au 25 décembre afin de faire de la fête de Noël une journée réservée aux petits. Néanmoins, beaucoup de pays et de régions à l’instar de l’Allemagne, de la Belgique ou encore l’Alsace, ont conservé cette tradition en la célébrant chaque année à l’occasion de la journée du 6 décembre.

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article sur les diverses traditions et célébrations de Noël à travers le monde et en France !


En savoir plus sur Noël


Tous les guides d'achat