Nous contacterUne question ? Frais de port offerts dès 60 € d'achats* voir les conditions Mon compte Connexion Créer mon compte Suivre ma commande Suivre ma commande

Menu
0 Mon panier
0
Mon panier
0 €aucun cadeau
  1. Accueil

  2. Cadeau de Noël

  3. Guide Noël

  4. Histoire et traditions de Noël

  5. Origines du Père Noël

Les origines du Père Noël

Qui dit Noël annonce forcément l’arrivée tant attendue du Père-Noël entre la nuit du 24 et 25 décembre. Mais quelles sont les racines d’un tel personnage associé à la fête de Noël et devenu si populaire à travers le monde entier ?

La naissance d'un personnage légendaire

La Nuit avant NoëlLa figure du Père-Noël a été fortement inspirée de son ancêtre Saint Nicolas (également connu sous le nom de Nicolas de Myre), une personnalité dominante dans l’histoire du christianisme en Europe. Celui-ci lui reprend des attributs particuliers à l’instar d’une longue barbe blanche et d’un manteau rouge garni de fourrure blanche. En effet, Saint Nicolas était également dépeint de cette manière, à l’exception du fait qu’il portait une mitre et avait pour habitude de voyager avec son âne.

 

Mais si Nicolas de Myre se déplaçait sur le dos de son compagnon fidèle, le Père-Noël quant à lui est traditionnellement représenté tout vêtu de rouge dans son traîneau, avec un énorme sac de jouets, tiré par ses rennes. Cette représentation a été mise en lumière, en 1822, par l’écrivain Clément Clarke Moore dans son conte de fée « La nuit avant Noël » rédigé à destination des enfants. Ce poème met en avant la relève qu’a pris le Père-Noël en devenant ainsi le distributeur de cadeaux par milliers à tous les enfants ayant été sages durant l’année (rôle anciennement joué par Saint Nicolas).

Sa mutation vers le Père Noël d'aujourd'hui

Harper's IllustrationPar la suite, le personnage emblématique de Noël a été sujet à de nombreuses transformations vestimentaires et culturelles de sorte que sa figure soit en corrélation avec l’esprit de Noël qu’on connaît de nos jours (féérique, convivial, jovial…).

C’est en effet en 1863 que le Père-Noël a été présenté, par le journal new-yorkais « Harper’s Illustrated Weekly », sous les attributs qu’on lui associe jusqu’à aujourd’hui : silhouette enrobée et ventrue, personnage jovial, costume rouge garni de fourrure blanche, large ceinture et bottes noires, longue barbe blanche, traîneau, rennes. 68 ans plus tard, cette représentation du Père-Noël a été reprise par le dessinateur Haddon Sundblom à l’occasion d’une campagne publicitaire menée par la célèbre marque Coca Cola pour la période d’hiver. Le but était de cibler les enfants pour les inciter à consommer la boisson en utilisant un personnage les inspirant et les émerveillant.

 

Par ailleurs, cette stratégie menée par l’enseigne américaine et marquant l’avènement de la commercialisation de la fête de Noël ainsi que du Père-Noël, a été fortement critiquée et contestée par une partie des Catholiques, lesquels considéraient cela comme une injure à la naissance de Jésus de Nazareth. Néanmoins, la diffusion des images publicitaires a fortement contribué à populariser le personnage du Père-Noël aux États-Unis durant la période de la Seconde Guerre mondiale alors même qu’il était déjà considéré comme une figure emblématique de la fête de Noël dès la Première Guerre mondiale en Europe. Mais à cette période, beaucoup continuaient de fêter la Saint Nicolas notamment en Belgique ou encore dans l’Est de la France, faisant ainsi la distinction entre les deux personnages.

 

Depuis, le Père-Noël jouit d’une popularité lui valant son succès à l’échelle mondiale et auprès de multiples cultures, parmi lesquelles on distingue également celles n’étant pas familières avec la célébration de Noël. En effet, beaucoup de pays ont intégré dans leurs coutumes, la tradition propre à Noël consistant en l’échange de cadeaux à l’occasion du 25 décembre de chaque année.

Les croyances qui entourent le Père Noël

Quand vous étiez petit(e), vous aviez pour habitude d’adopter le comportement le plus sage à l’approche de Noël pour recevoir un millier de cadeaux de la part du fameux Papa-Noël, et de déposer des petits délices aux pieds de votre cheminée ou au pas de votre porte d’entrée pour donner des forces au Père Noël pendant sa tournée. Toutes ces petites traditions propres à la fête de Noël ont rythmé et nourri votre enfance de plein d’histoires merveilleuses, mais saviez-vous d’où viennent-elles réellement ?

 

Beaucoup de croyances relatives à la fête de Noël sont racontées aux enfants dès leur plus jeune âge. La majorité d’entre elles trouvent leur genèse en la fameuse histoire du Saint Nicolas de Myre présenté comme le protecteur des enfants. Aujourd’hui, les enfants le reconnaissent surtout sous le nom et la représentation du Père-Noël et croient généralement en son existence. Plus concrètement, celui-ci est au même titre que Saint Nicolas, dépeint par les parents et grands-parents comme étant celui en charge de la distribution de cadeaux à destination des enfants ayant fait preuve de sagesse et ayant été exemplaires tout au long de l’année. A contrario, il leur est raconté qu’ils seront punis durant le mois de décembre pour leur mauvais comportement par le Père Fouettard, alter ego du Saint Nicolas, et ne recevront par conséquent aucun cadeau de Noël.

 

Par la suite, beaucoup de mythes ont proliféré concernant l’histoire du Père-Noël à l’image de celui diffusé par l’écrivain Georges P. Webster, en 1886, qui racontait que le Père-Noël vivait au Pôle Nord en compagnie de ses rennes, de la Mère-Noël et de ses petits lutins chargés de la fabrication des cadeaux de Noël devant être distribués par la suite aux enfants sages du monde entier durant la nuit du 24 au 25 décembre. En 1823, il était aussi raconté par Clément Clarke Moore, au travers de son texte « La visite de Saint Nicolas », que le Père-Noël ainsi que ses lutins de Noël passaient par la cheminée de chaque maison pour pouvoir déposer les fameux cadeaux aux pieds du sapin de Noël. Il était aussi raconté que ces derniers avaient pour coutume de voyager dans le ciel grâce au traîneau du Père-Noël tiré par ses neuf rennes.

 

Ces images continuent d’ailleurs d’alimenter les croyances des enfants concernant les traditions de Noël, lesquels ont pour habitude de laisser clémentines, biscuits, verre de lait devant la cheminée ou sur le palier de leur porte d’entrée de sorte à donner de la force et de l’énergie au Père-Noël ainsi qu’aux petits lutins pour que ces derniers puissent poursuivre aisément leur voyage tout en étant revigorés d’énergie.


En savoir plus sur Noël


Tous les guides d'achat